Raphaël Borbotti-Frison

Project leader

Raphaël Borbotti-Frison

Project leader

Publications by Raphaël Borbotti-Frison

Les évolutions récentes de la gouvernance mondiale (élection de Donald Trump, déstabilisation de la scène internationale par le retour de la menace nucléaire) et du contexte géopolitique européen (Brexit, crise ukrainienne, conflit en Syrie et en Irak, déstabilisation en Libye et terrorisme au Sahel) ont à nouveau porté la question de l’Europe de la défense à l’ordre du jour. Il importe alors d’une part d’examiner comment l’Europe de la défense s’est structurée et pourquoi elle n’a pas fonctionné jusqu’à présent ; d’autre part de souligner qu’elle n’implique pas nécessairement une perte de souveraineté des États sur ce domaine régalien, mais une coopération accrue. Celle-ci permettrait enfin à l’Europe de se doter de l’autonomie stratégique et, à long terme, d’une culture stratégique et militaire communes nécessaires à sa sécurité, à sa prospérité, et à la défense de son modèle dans le monde.

Notre approche est pragmatique : comment construire l’Europe de la défense de demain sans se retrouver à nouveau dans l’impasse de l’unanimité requise pour tout changement communautaire en matière de politique de défense ? La réponse à cette question se construit en trois étapes :

1 ) En comblant le manque stratégique actuel par l’élaboration d’un livre blanc européen qui inclurait les visions stratégiques d’ensembles régionaux regroupant les États membres autour d’enjeux sécuritaires communs, et qui guiderait le renforcement de la coopération opérationnelle et la consolidation de la base industrielle et technologique de défense européenne, fer de lance de l’interopérabilité de nos armées ;

2 ) En faisant émerger une voie conciliant les scénarii b) et c) conçus par la Commission européenne en 2017, voie qui permet d’aboutir à une Europe de la défense intégrée et respectueuse des souverainetés et priorités stratégiques nationales ;

3 ) En capitalisant sur les outils qui ont déjà été développés, mis en place et acceptés par les États.

Ce rapport a donc pour objectif de proposer un calendrier ambitieux d’approfondissement de l’Europe de la défense sur les bases des outils existants. Le modèle proposé dans ce rapport est inclusif en ce qu’il cherche à associer tous les États membres de l’Union autour de priorités stratégiques communes ; opérationnel, grâce à l’optimisation de l’utilisation des ressources militaires nationales ; complémentaire et non concurrent à l’OTAN par son approche proprement européenne des questions de sécurité et de défense.

Dans les efforts déployés par les États et les institutions européennes, nous considérons qu’un soin particulier doit être accordé à la définition d’une vision stratégique commune et de stratégies régionales, conditions sine qua non de la réalisation de l’autonomie stratégique de l’Europe et de sa capacité à agir efficacement et avec crédibilité sur la scène internationale. Pour ce faire, toutes les voix doivent être entendues et prises en compte.

ACCÉDER AU RAPPORT